UNE MÉTHODE ANCESTRALE

UNE MÉTHODE ANCESTRALE

L’IRRIGATION DU CÔLON

Quatre siècles avant Jésus-Christ, Hippocrate recommandait de nettoyer l’intestin en cas de fièvre. À la fin du XIXe siècle, l’irrigation du côlon s’est fait vraiment connaître avec les travaux du Dr. Wood, Médecin-chiropraticien aux États- Unis. De nos jours, plusieurs sommités mondiales en matière de santé, tel que le Dr. Jensen, nutritionniste Américain, et le Dr. Kousmine, spécialiste des maladies dégénératives, recommandent cette pratique.

L’irrigation du côlon fait partie du fondement des médecines naturelles. Cette technique permet d’améliorer nettement les résultats de toute thérapie.

LE CÔLON: UN ORGANE MÉCONNU

Le gros intestin, que l’on nomme côlon, remplit deux fonctions bien distinctes: l’élimination des déchets ainsi que la réabsorption de l’eau et d’une partie des sels minéraux. Mais son rôle est encore plus subtil: ses replis sont reliés par des terminaisons nerveuses à toutes les parties de l’anatomie. Le bon fonctionnement du corps dépend donc en grande partie de l’état du côlon. L’alimentation moderne raffinée, pauvre en fibres, ralentit la progression des aliments dans l’intestin et favorise la sécrétion de mucus.

 

Top